5 lois du déclin en mlm

Vous avez constitué une équipe mais les choses ne fonctionnent pas bien ? Voyons 5 principes reconnus en marketing qui vous aideront à reconnaître les problèmes.  

1-loi de Sturgeon

90% de toute entreprise humaine n’est que déchet, ces 10% qui sont remarquables sont notre inspiration.

Theodore Sturgeon – auteur de science fiction

Thédore Sturgeon

Théodore Sturgeon 1918-1985 photo M Zicree, 1975

Tout le monde n’a pas la culture, il faut apprendre et avoir conscience que beaucoup vont faire partie des 90% qui vont faire du surplace. Vous voyez ce leader à la télé mais vous ne voyez pas les 90% qui rament ! 90% qui ont trop peur ou qui ont leur propre plan… et s’égarent.

Vous devez construire un système qui prenne en compte le fait que beaucoup ne feront pas partie des 10% qui suivront les étapes correctement mais suivront simplement le courant. Si vous ne prenez en compte que les 10%, vous serez battu 90% du temps…

90% des gens seront de simples consommateurs ou mettront en place un petit business et c’est très bien ! ils ont le potentiel pour faire partie des 10%… plus tard peut-être. Donc il ne s’agit pas de les mettre de côté mais au contraire d’en tenir compte. il est nécessaire de mesurer les résultats, ces 10% sont reconnaissables à leurs résultats.

Etablir un tableau des scores permet de faire la différence. Car la plupart des gens sont persuadés de faire partie des 10%, c’est humain. Il ne s’agit pas juste d’être là depuis longtemps, il ne s’agit pas juste d’expérience. Il s’agit de valoriser le mérite.

travailler avec ces 10%, aimer et aider les 90% mais continuer à tenir votre scoreboard afin de voir les évolutions de chacun.

Attention à ne pas mettre un 90% à un post de leadership, il n’est pas prêt pour cela… c’est là qu’arrive le déclin. (ref : leadershift by Orrin Woodward and Oliver ENMILLE)

La loi de Sturgeon est la base :

reconnaître et récompenser les 10% méritants.

2-Loi de Bastiat

Frédéric Bastiat

Frédéric Bastiat 1801-1850


l’Etre Humain est partisan du moindre effort. Frédéric Bastiat

Il n’y a rien de mal à cela, c’est une simple constatation, un fait qui ne doit pas être mis de côté !

Ainsi, proposer de faire le travail pour votre équipe ne peut pas les aider à long terme car ils vont attendre après vous et ne sauront pas dupliquer votre travail car ils n’auront pas réellement appris à le faire !

« special deals », favoritisme, privilèges sont de la poudre aux yeux. Par exemple, pour construire une équipe il peut paraître plus facile d’aller débaucher un leader dans la compagnie voisine, mais cela détruira l’équipe existante car vous n’avez fait aucun effort pour eux. Ainsi un privilège doit être gagné, il doit être une récompense sinon tous le voudront ou pire : la jalousie et l’envie feront que beaucoup vous claqueront la porte au nez !

Apportez plutôt des solutions de duplication simples et efficaces, vos partenaires vont les apprendre facilement et pourront concentrer leur énergie sur l’agrandissement de leur équipe.

On parle ici de confiance et de tempérament.
Est-ce que c’est le favoritisme (la politique) ou le résultat qui mène votre entreprise ?

3- loi de Gresham

les mauvaises habitudes chassent les bonnes.

Ainsi, si votre équipe voit qu’il suffit d’être bien vu par vous pour avoir des privilèges, ils passeront leur temps à vous « faire la cour » plutôt que travailler à développer leur réseau…. ou pire : les meilleurs choisiront simplement de partir !

Thomas Gresham vers 1554

Thomas Gresham 1519-1579

La loi de Gresham vous fait perdre les bons éléments si vous avez laissez la loi de Bastiat se mettre en place dans votre leadership : il n’y a pas besoin d’avoir des résultats pour être reconnu, s’il suffit d’être bien vu…les bons éléments partiront car ils se sentiront impuissants face à cela.

Pourquoi la loi de Bastiat pourrait-elle s’imposer dans votre organisation malgré vous ? Parceque vous avez donné le lead à une personne qui n’avait pas les épaules pour (un des 90% de la loi de Sturgeon)… Si vous mettez un « 90% » en leader, par définition vous ne vous basez pas sur les résultats. Vous permettez ainsi à la loi de Bastiat de se mettre en place : pourquoi faire plus ?

La production n’est plus ce qui déclenche la récompense mais le privilège ou favoritisme. Celui qui produit réellement ne va plus trouver sa place et vous quittera.

Il est humain de préférer certaines personnes à d’autres mais en tant que leader, vous ne devez pas les favoriser !

4-Loi of diminishing returns – loi des rendements décroissants

Si vous vous développez trop vite, la lois des rendements décroissants tuera votre business. Il faut former la prochaine génération de leaders en-dessous vous afin qu’à leur tour ils puissent porter la croissance.

Exemple : vous faites une réunion et votre passion, votre expertise rassemble de plus en plus de monde. Vous décidez d’ouvrir des réunions dans d’autres villes qui sont en demande mais si vous n’avez pas formé les présentateurs, l’enthousiasme tombera et ses réunions se videront… pendant que les votres continueront à amener du monde. Ce déséquilibre tuera dans l’oeuf votre business. Ainsi, une entreprise qui fonctionne bien dans un pays se doit de bien former les leaders qu’elles souhaitent positionner sur d’autres pays.  L’excès mène à la perte pas au gain.

A un niveau personnel, on parle de l’excès qui est contre-productif. « Si j’ai pu faire un article en 30′, je vais travailler 5h d’affilé pour avoir 10 articles ! » mais au bout d’un moment, les idées s’emmèlent et l’on n’y arrive plus… (exemple avec le sport, les muscles sont épuisés)

Respectez les cycles de développement Il peut y avoir des périodes d’expansion rapides mais elles doivent être consolidées, entre autre en formant les nouveaux leaders. => Stretch and secure

« C’est notre position de leader qui vous servira de tremplin, c’est votre engagement qui nous mènera plus loin. « 

les signes si vous »expansez » et que vous ne formez pas de nouveaux leaders, les résultats ne seront pas là. Toujours se référer au tableau de résultats.

5-loi d’inertie , prêter attention à la dynamique

Il faut du temps pour que les nouvelles campagnes montrent leurs résultats, une erreur commune est de vouloir des résultats forts trop rapidement ou d’analyser trop rapidement.

Si vous laissez les 4 premières lois vous dépasser, cela peut vous prendre plus d’un an de revenir à de bons principes… imaginez une piscine, si 20 personnes nagent dans le même sens, vous ne pouvez pas les faire simplement nager dans l’autre sens car le courant créé sera trop fort et ils s’épuiseront. C’est pourquoi, il est important de toujours observer ses 5 lois et corriger rapidement lorsque l’on voit que l’une ou l’autre commence à s’appliquer. Ici, c’est le tableau des résultats qui nous signalera tout problème. De la même façon, si vous avez mis les choses en place en prenant soin de respecter les 4 premières lois, il sera très difficile aux membres de l’équipe d’aller à contre courant, c’est la loi d’inertie également. Cela fonctionne dans les 2 sens ! Lorsque vous mettez en lumière un problème dans votre organisation, il vous faut trouver vos propres résolutions.

Ici, le travail de reflexion est un processus qui se fait à plusieurs pour aboutir à des solutions qui prendront un certain temps à se mettre en place. L’important également lorsque l’on cherche des solutions, c’est de parler le même language, avoir les mêmes références. On voit ici combien la formation est importante.

conclusion votre capacité à identifier ses 5 lois du déclin, votre capacité à vous assurer quelles ne sont pas en train de limiter votre croissance, c’est essentiel ! c’est un avantage compétitif majeur.

Faites en sorte que ces lois travaillent pour vous et pas contre vous !

  NathL-nov2015-200x200   A votre succès :) Nathalie

Recevez les infos, conseils et astuces. Mes infos sur les opportunités et les outils marketing.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *